Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Bouira: Vol et violence, plusieurs condamnations

par F. H.

  La cour de Bouira vient de condamner, jeudi, les accusés A.B. et Z.R. à des peines de 4 ans d'emprisonnement ferme. Un autre mis en cause A.B. M.B. et I.M, ont écopé d'un an de prison ferme, chacun, tandis qu'un autre portant les mêmes initiales AB a été relaxé. Ces derniers sont poursuivis par la cour pour les délits retenus contre eux, à savoir : association de malfaiteurs, dans le but de commettre un crime, participation à un vol avec circonstances aggravantes, en usant de la violence, coups et blessures volontaires avec arme blanche. Lors de leur comparution, le procureur général avait requis une peine de 7 ans de prison ferme, contre les 3 principaux auteurs, et 3 années de prison ferme contre les deux autres M.B. et Z.R. Des avocats se sont succédé pour défendre leurs mandants, tentant de plaider la relaxe, et les circonstances atténuantes, bien qu'il s'agit de malfaiteurs qui ont réellement attaqué la victime R.B. en la délestant de sa voiture de marque ‘Audi' dernier modèle. Les faits se sont passés le 18 mars 2017, quand la victime reçut un appel de la jeune femme Z.R. qui lui a prétendu qu'elle se trouvait dans une situation de détresse alarmante, à la lisière de la forêt ‘Errich' de Bouira. La victime se précipita vers le lieu indiqué croyant lui venir en aide. C'est alors qu'arrivé dans la forêt indiquée il s'aperçut qu'il était tombé dans un vrai traquenard. Il fut agressé par ces malfaiteurs qui s'avèrent être les complices de la jeune femme. Ces derniers l'ont roué de coups jusqu'à ce qu'il perdit connaissance. Ils s'emparèrent de son véhicule et s'enfuirent en compagnie de la jeune femme. Arrivés à hauteur de la commune de Kadiria, ils tombèrent en panne d'essence. Cette situation les obligea à s'arrêter à la station services de cette localité pour faire le plein d'essence. Pendant ce temps là, l'alerte et leurs signalements venaient d'être donnés à toutes les unités des services de sécurité à partir du chef-lieu de wilaya Bouira, ou a été perpétré le crime. C'est ainsi qu'ils seront vite encerclés dans ladite station. Bien qu'ils aient tenté de se faire passer pour des éléments des services de sécurité pour échapper à leur capture, mais c'était sans compter sur la détermination, sans faille, des éléments de la sécurité qui les ont arrêtés. Selon l'arrêt de renvoi, ce groupe de malfaiteurs s'adonnait au vol de voitures de luxe qu'ils ravissent à leurs victimes en usant de la violence, et de la jeune femme comme appât.