Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Bouira: La menace des hépatites, les cabinets dentaires et les recommandations

par Farid Haddouche

La direction de la Santé et de la Population (DSP) et l'établissement public de la santé de proximité (EPSP) ‘Kasdi Merbah' ont organisé, avant-hier, une journée scientifique sur la médecine dentaire au quotidien. Le directeur de cet établissement hospitalier M. Mohamed Touta Fellah a confirmé à une soixantaine de chirurgiens-dentistes des EPSP de Bouira, les mesures à prendre concernant les nouvelles pratiques de stérilisation. Le Dr Nafâa Timisiline expert en hygiène et directeur général du Laboratoire Nosoclean s'adressera aux médecins dentistes présents leur confirmant longuement les mesures d'hygiène et d'asepsie devant être menées et respectées scrupuleusement dans un cabinet dentaire. Il dira, en premier lieu, sur ce sujet que : « Le thème est très intéressant, l'hygiène est un problème d'actualité et l'état des lieux nous fait peur. Et si, il y a un spécialiste qui est menacé par les maladies nosocomiales, c'est d'abord le chirurgien-dentiste, d'où l'obligation qu'il se soumette aux directives nationales » Il poursuivra : « La pratique dentaire repose, spécialement, sur le chirurgien-dentiste qui doit, avant tout, veiller à la stérilisation et à la décontamination des instruments médicaux qu'il utilise. Il doit par ailleurs perfectionner ses connaissances. La cheville ouvrière est l'assistante dentaire. La cabinet dentaire doit être géré de manière efficiente, et je suis désolé de dire que souvent les normes techniques de stérilisation ne sont pas respectées » Ce spécialiste réfute l'utilisation de l'eau de javel dans les cabinets dentaires, parce que cette substance est corrosive pour les équipements. Le laboratoire qu'il dirige fournit des solutions intégrales d'hygiène professionnelle notamment dans le domaine de la santé humaine. Le docteur Nafâa Timsiline donnera plus de précisions sur ce que peut apporter son organisme en matière d'innovation, dans l'hygiène de qualité dans les cabinets dentaires, « La lutte contre les microbes par des procédés physiques et chimiques est notre métier. Nous fournissons des solutions intelligentes pour contrôler et maîtriser les risques infectieux dans les milieux hospitaliers, et limitons la contamination dans les environnements critiques. L'hygiène et l'asepsie dans cabinet dentaire est un défi permanent ! L'hygiène est d'abord une culture ! » A-t-il insisté. Selon l'un des organisateurs, M. Slimane Habel surveillant médical, membre de la cellule de formation et responsable de l'EPSP A'boubakr Belkaid' de Bouira, « L'objectif de cette journée est la mise à niveau des connaissances des chirurgiens-dentistes, et ce rendez-vous leur permettra de soulever pas mal de problèmes rencontrés. Il s'agit également, de prévenir les maladies à transmission sanguine, particulièrement l'hépatite B qui suivant le communiqué du ministère de la Santé soulève un grave problème de santé publique. Car, il a été fait part d'un million et demi de cas d'atteintes d'hépatite B sur le territoire national, ce qui est, en somme, enorme.

Devant une telle situation, ce sont aussi les professionnels de la santé qui sont, sérieusement, exposés à cette préoccupation » Le docteur Henni, chef de service de la prévention à la DSP, tirera la sonnette d'alarme en annonçant que : «L'hépatite B est une épidémie qui, peut-être, reste moins alarmante dans la wilaya de Bouira, mais les statistiques nationales sont alarmantes et nous interpellent »