Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Malformation de la colonne vertébrale chez le fœtus: Une quarantaine de cas enregistrés annuellement au CHUO

par J. B.

  Alors que le nombre de cas de la ‘Spina Bifida' (malformation de la colonne vertébrale) dans les pays développés et de certains pays du tiers monde diminue, en Algérie malheureusement, il ne semble pas y avoir de recul et cette affection est devenue un véritable fléau.

Partant de ce constat, le service de Neurochirurgie du Centre hospitalier universitaire d'Oran a organisé, en début de semaine, une journée d'information sur cette maladie. Selon les initiateurs de cette journée, il y a plusieurs formes de Spina bifida, de la moins grave (Spina bifida occulta) à la plus grave (spina bifida myéloméningocéle). Une quarantaine de cas de Spina bifida, une malformation du fœtus caractérisée par le développement incomplet de la colonne vertébrale, sont enregistrés, annuellement, au service de neurochirurgie du CHU d'Oran. Selon les organisateurs de cette journée de sensibilisation, la maladie de Spina Bifida provoque une paralysie dans le bas du corps et parfois accompagnée d'une déformation des pieds. Le mal de tête peut, également être associé au Spina bifida, l'accumulation de liquide cérébro-spinal dans le cerveau nécessitant une intervention chirurgicale. Notons que le Spina-bifida se définit par l'absence de fermeture postérieure du canal osseux (colonne vertébrale) dans lequel se trouve la moelle épinière. La cause est inconnue mais il existe une prédisposition familiale. Le traitement dépendra du degré de gravité de la maladie.

La prévention repose sur la prise d'acide folique avant et au début de la grossesse.

C'est le seul moyen de faire diminuer ce fléau. Elle est pourtant simple. Elle consiste à donner de l'acide folique à une femme qui désire être enceinte, un mois avant la conception et pendant le premier trimestre de la grossesse. Cette prise d'acide folique a fait reculer jusqu'à 70% de cas de Spina bifida, dans les pays développés. Notons que l'acide folique est abondant dans la laitue et autres légumes verts.