Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Fortes précipitations et rafales de vents: Des routes, des habitations inondées et des arbres déracinés

par R. B. Et J. B.

Quelques heures de fortes précipitations ont suffi pour perturber la ville d'Oran et ses environs et mettre encore une fois à nu les défaillances du système d'évacuation des eaux pluviales.

Des inondations et quelques effondrements partiels ont été enregistrés au niveau de certains quartiers d'Oran. Des axes routiers, dont notamment la route de la corniche, ont été coupés à la circulation. Hier sur l'axe reliant la localité de St Rock jusqu'à la sortie de Mers El Kebir, les automobilistes qui s'étaient engagés pour se rendre d'Oran vers Aïn El Turck, ou d'Aïn El Turck vers Oran ont été contraints de trouver d'autres axes et d'utiliser celui de la corniche supérieure qui n'a pas été épargné par la furie des eaux de pluie ainsi que les chutes de pierres à partir des versants des montagnes. Les automobilistes ont été également obligés de changer leur itinéraire à la suite de ces inondations. Plusieurs véhicules légers étaient embourbés dans les eaux, rendant ainsi la circulation impossible dans plusieurs endroits notamment à la sortie de Mers El Kebir. Outre la furie des eaux, les usagers ont dû faire face aux chutes de pierres au niveau de plusieurs endroits. Les fortes pluies et les rafales de vents ont aussi provoqué l'obstruction des principaux axes routiers de plusieurs communes, la chute de poteaux et d'arbres et des inondations dans plusieurs cités. Selon les services de la Protection civile, les routes qui ont été obstruées se situent au niveau de la daïra d'Es senia, à l'instar du 3ème boulevard périphérique, la route de wilaya qui relie Es sénia et Aïn El Beida, Es sénia Douar, le centre-ville de la commune d'Es sénia et la commune de Sidi Chami. Le niveau de l'eau au niveau de ces lieux se situe entre 25 et 50 cm, selon la même source. Plusieurs routes ont été complètement inondées, des voitures ont été piégées et bloquées. la même situation a été vécue au niveau de la RN11 près du nouveau stade olympique à Bir El Djir, le rond point El Bahia, la cité 500 logements à Belgaid, à Hassi Mefsoukh, Hassi Bounif, Sidi El bachir, El Braya … Aussi plusieurs maisons ont été inondées dans les localités de St Rock, Messaissa à Bethioua, Hay Enaib à Boutlelis… Les intempéries ont aussi provoqué des chutes d'arbres, au quartier les Amandiers, Mers el Hadjadj, des arbres sont aussi tombés dans des écoles à Ayayda à Bethioua et El Hamri à Oran. Des poteaux électriques ont aussi cédés à Es sénia et à Oran. Aucune victime n'a été enregistrée, affirme la Protection civile.