Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Le Croissant-Rouge mobilisé pour les SDF: Distribution des repas chauds, de vêtements et de couvertures

par J. Boukraâ

Comme tous les ans, le Croissant-Rouge algérien va lancer prochainement, des opérations de distribution de repas chauds au profit des personnes en difficulté et en particulier les ‘sans domicile fixe', avec la participation de bénévoles. L'opération va commencer vers la fin novembre début décembre, soit avec l'arrivée du froid pour durer jusqu'à fin mars. Durant cette période et depuis plusieurs années, déjà, le CRA d'Oran distribue entre 100 et 120 repas chauds quotidiennement. Un repas chaud, en cette nuit froide, est le bienvenu et réconfortant, et un mot de gentillesse tout autant. Cette louable initiative apporte du baume au cœur de nombreux citoyens frappés par les aléas de la vie, surtout que les ‘sans domicile fixe' sont légion, à Oran. Ils viennent de toutes les régions du pays à la recherche d'une vie meilleure ou tout simplement pour fuir un environnement familial ou social hostile. Le nombre des SDF a connu une hausse dans la wilaya d'Oran. Le calvaire de cette frange de la société s'accentue, en hiver, à cause du froid et de la faim. Cette opération permet aux bénévoles de fournir à ces personnes sans domicile fixe, des repas chauds sur place avec une boisson, et selon les cas, notamment pour les femmes et les enfants en bas-âge, des biscuits, des chaussures, des vêtements ou des couvertures pour les prémunir du froid, en ce début d'hiver glacial. La particularité du CRA d'Oran est le dévouement de ses membres, tous bénévoles. Le CRA essaie tant bien que mal, de venir en aide à des personnes dans le besoins ou en situation précaire, en ces moments difficiles. Une couche de la population très vulnérable, sans toit et sans ressources. Les bénévoles sont tous rodés à ce genre d'opération, chacun sachant ce qu'il doit faire. Les profils de ces bénévoles sont nombreux : des enseignants, des agents d'administrations, des étudiants et même des chômeurs, et de tous les âges. D'autre part et pour protéger les SDF, le bureau de l'Action sociale de la commune d'Oran procède à leur ramassage, ceci dans le but de leur assurer et le repas et le toit durant cette période de froid. Cette opération est effectuée régulièrement en collaboration et les services de l'ordre public. Près de 70 personnes, sans domicile fixe, ont été ramassées durant le mois d'octobre. Certains d'entre eux, ont été transférés vers leur wilaya d'origine, d'autres placés au Centre d'accueil d'Oran ou à l'hôpital psychiatrique. Cette couche sociale, constituée d'adultes et d'enfants, car il y a même des familles, préfèrent continuer à vivre dans la rue, que d'être hébergée dans des foyers d'accueil, malgré les efforts fournis par la DAS, pour leur apporter le confort et la stabilité.