Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Des cartables à 30.000 dinars

par Mokhtaria Bensaâd

  Un trousseau scolaire lourd à supporter, pensent certains parents d'élèves. Difficile à constituer, pensent d'autres. Les fournitures scolaires jouent à la vedette ces jours-ci à Oran pour les petites bourses, déjà «plumées» par la fête de l'Aïd. Comment adapter son budget aux exigences de la scolarisation est devenu un véritable casse-tête chinois pour les parents qui ont eu la mauvaise surprise de constater une augmentation des prix, cette année par rapport à l'année dernière, variant entre 15 et 25 DA pour tous les articles scolaires, à l'exception des cahiers de production nationale, de bonne qualité, et qui n'ont pas connu de hausse.

Comme chaque année, les magasins de fournitures scolaires sont pris d'assaut par les parents accompagnés de leurs enfants qui préfèrent choisir eux-mêmes, cartable, trousse, tablier et autres articles scolaires avec comme option des produits tendance et branchés. Certains collégiens et lycéens ne se contentent plus des articles exposés dans les magasins spécialisés ou chez les vendeurs de la ville nouvelle. Ils préfèrent garder un œil sur les réseaux sociaux et les boutiques en ligne pour découvrir les offres de cette nouvelle vitrine et comparer les prix et qualité des produits.

En effet, la vente en ligne connaît de plus en plus de succès. Le consommateur trouve un large éventail d'offres sur la toile avec l'option d'une livraison à domicile. Une aubaine pour les parents très occupés toute la semaine et qui n'ont pas le temps de faire les magasins pour faire une comparaison des prix et de la qualité. Sur un clic, le choix du produit est fait. Même si les prix affichés en ligne des fournitures scolaires sont les mêmes que sur le marché (les frais de livraison ne sont pas compris), certains parents ont opté pour ce nouveau concept afin d'économiser temps et énergie. Un aperçu sur les prix affichés. Le prix des cartables varie entre 800 jusqu'à… 30.000 DA pour le produit importé. Le prix des cahiers d'importation ont connu une augmentation de 50%. Tandis que les cahiers de production locale n'ont pas connu de hausse, même si certains libraires, pas nombreux, ont ajouté 5 DA l'unité. Le cahier de 32 pages est cédé à 15 DA, 64 pages, 30 DA, 96 pages, 35 DA, 120 pages, 45 DA, 384 pages, 180 DA, cahier de travaux pratiques, petit format, 40 DA. Le prix des stylos est passé de 30 à 40 DA.

Quant aux crayons de couleur, leur prix varie entre 80 et 800 DA pour l'étui de 12. Soit une augmentation de 20 à 50 DA par rapport à l'année dernière. Certains parents ont estimé que les frais d'une rentrée scolaire par enfant peut aller jusqu'à 10.000 DA, manuels scolaires compris. Un budget colossal qui pèse lourd sur le budget familial surtout pour une famille qui compte trois et quatre enfants scolarisés.