Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Chelghoum Laïd: Le service de maternité dépassé…

par B. Bousselah

L'hôpital de Chelghoum Laïd qui couvre cinq communes, Tadjenanet, Chelghoum Laïd, Aïn Mellouk, Oued Khelouf et Benyahia Abderahmane, fait face à une pression sans précédent sur le service de maternité, a indique son directeur M. Allache. L'on apprend que le service en question reçoit en moyenne 30 parturientes par jour. Ces dernières sont orientées notamment par les établissements de santé publique de proximité. Avec une seule spécialiste en poste, les trois autres se trouvent en congé de maternité, la situation devient préoccupante. Raison qui a contraint l'administration hospitalière à recourir aux évacuations vers le CHU de Constantine. On signale aussi que sur les treize sages-femmes que compte le service de maternité, sept se trouvent en congé de maladie. Un autre écueil qui coïncide avec un pic de naissances. Le service de maternité retrouvera son rythme normal avec le retour progressif des spécialistes et autres paramédicaux en arrêt de travail, a conclu le directeur de l'EPH.