Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Coopération gardes-côtes – ENTMV: Simulation d'évacuation médicale d'un blessé d'un car-ferry

par K. Assia

  Dans le cadre de la coopération entre le Service national de gardes-côtes, notamment les services de recherche et de sauvetage, en mer, et l'Entreprise nationale du Transport maritime de voyageurs ENTMV, un exercice SAR d'évacuation médicale, dirigée par le Centre régional des opérations de surveillance et de sauvetage (CROSS), a été exécutée, avant-hier, mardi, au large d'Oran. Cette opération de simulation baptisée ‘Medeva' consistait à évacuer par hélicoptère des forces navales de type ‘Super Lynx', un blessé simulé par un mannequin, à partir du car-ferry ‘Tassili 2', vers l'hôpital d'Oran.

Tout d'abord un signal d'urgence est transmis par le car-ferry ‘Tassili 2', sur le canal 16 par le commandant du bord. Celui-ci indique qu'un passager s'est, grièvement, blessé suite à un accident et doit être évacué à l'hôpital. Un e-mail est, automatiquement, envoyé au Centre national des opérations de sauvetage et de secours CNOSS, à Alger. C'est, en effet, la première étape de ce scénario qui a été scindé en quatre phases. Une fois alerté, le CROSS d'Oran mobilise, dans cette deuxième étape d'intervention, un hélicoptère qu'il envoie au lieu de positionnement du car-ferry, à 25 miles marins au nord-est du port d'Oran, afin de transférer le malade vers l'hôpital d'Oran.

Les unités d'intervention se placent en verticale du car-ferry et débutent l'opération de l'hélitreuillage du blessé et son transfert à l'hôpital. Une enquête a été ouverte par les agents gardes-côtes de l'administration maritime locale. C'est la quatrième étape de ce scénario élaboré pour cette simulation. Les objectifs, selon des sources sécuritaires de cette opération sont l'échange et le raffermissement de l'expérience déjà acquise en matière d'intervention, dans le domaine de l'évacuation médicale. Il est question de consolider la coopération et la coordination entre le SNGC et l'ENTMV dans le domaine du SAR maritime, redynamiser le CROSS d'Oran, dans la conduite des opérations d'évacuation médicale et évaluer l'état de préparation des intervenants, des délais et des techniques d'intervention.