Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Que veut Daesh au monde arabe ?

par Bachir Ben Nadji

Que veut Daesh au monde arabe ? Quelle question en ce début 2015 est-elle logique, est-elle sensée, souhaitons-nous une réponse ? Nous ne savons pas quels sont les desseins de ce groupuscule qui sévit sur le monde arabe depuis une dizaine d'années, et de quelle manière diriez-vous. Ce groupuscule s'est spécialisé dans les tueries, carnages, assassinats et autres massacres. Le monde contemporain n'a jamais assisté à pareils dégâts parmi les populations du monde arabe surtout, sali et traîné dans la boue par Al-Qaïda qui s'éteint de plus en plus pour laisser la place à d'autres tueurs.

Mais ce qu'on doit retenir c'est que si Al-Qaïda était constituée d'éléments provenant du monde arabe et musulman, les troupes de Daesh proviennent quant à elles de pays occidentaux, de toute l'Europe, des États-Unis, qu'ils soient d'origine arabe ou pas, et parfois musulman ou pas, mais bien sûr islamisés pour la circonstance. De vrais mercenaires comme il en existait dans le dernier siècle avec les spécialistes des coups d'Etat en Afrique principalement.

Depuis 2004, Daesh créé par un groupe d'officiers irakiens avec des fonds et des armes qui restent quelque peu obscurs, mais que tout le monde devine, ne cesse de gagner du terrain, poussé par ce qui se passe dans la zone tampon qui va de l'Arabie saoudite à l'Egypte, créant même des excroissances au Maghreb pour marquer sa présence dans cette région du monde arabe.

Que de crimes commis par Daesh, que de massacres, que de personnes égorgées, assassinées, brûlées vives, et par-dessus le marché filmées et leurs vidéos diffusées à travers le monde afin que celui-ci apprécie et « aime » davantage les Arabes et les musulmans.

En 2014, le monde occidental et les Arabes du Golfe, la Turquie qui sont derrière cette troupe de mercenaires qui a très vite grandi et pris de l'ampleur, permettent au monde de découvrir davantage Daesh. Et là, les Occidentaux excédés décident nous a-t-on dit, bien sûr avec les États-Unis, de… frappes aériennes contre leur produit. Et depuis, des frappes et des frappes et Daesh avance de plus en plus, occupe des villes et des régions entières, menace les Etats, les troupes américaines et irakiennes, les casernes, et même la capitale irakienne. Daesh est en Syrie et en Irak, il se manifeste où il veut, il est en Libye et depuis quelque temps fait sa loi.

Il faut dire qu'à chaque fois qu'un groupe islamiste armé commence à s'éteindre ou s'éteint carrément, c'est Daesh qui le remplace. Donc après Al-Qaïda, après Djeich Ennosra, après les Zenten et autres groupes libyens, Daesh apparaît et avec toute l'horreur qui veut qu'il terrorise encore plus, qu'il fasse plus peur au monde. Même en Algérie, Daesh a voulu supplanter le groupe de Droukdel, le GSPC ou Al-Qaïda au Maghreb et je ne sais quoi encore. Selon des sources « fiables », même les Marocains du Makhzen l'ont vu chez eux, et bien sûr venant d'Algérie comme si nous étions, comme l'Irak, exportateurs d'horreurs et de tueries commandités pour rendre service à des forces occultes.

Revenons à notre question et essayons de savoir que veut Daesh au monde arabe. Réussir là ou d'autres ont bloqué, ou achever un travail, terminer une mission mal accomplie, ou quoi encore. Nul ne sait encore, mais les actions macabres continuent et semblent ne pas cesser, puisque dans la semaine en cours un campement de soldats américains a été attaqué en Irak où Daesh s'est accaparé de toute une zone, mais le comble de l'horreur c'est la tuerie en Libye de 21 Egyptiens qu'on veut qu'ils soient coptes. Pour moi, ce sont des Egyptiens comme ils auraient pu être de je ne sais quel autre pays ou de n'importe quelle nationalité, en dehors de leur confession car en Syrie et en Irak on ne cible pas la religion, mais l'être humain qui semble être l'ennemi de Daesh, un groupe qui appelle au meurtre, un groupe qui gère des puits de pétrole, des banques et tout un trésor de guerre.

Jamais vu, un groupe terroriste qui s'est accaparé un territoire, qui a un semblant d'emblème, qui agit impunément avec le consentement d'Etats souverains et des finances sonnantes et trébuchantes, de pétrodollars et aussi d'une couverture politique. La cible de Daesh après qu'Al-Qaïda eut échoué est le monde arabe avec quelques actions contre certains pays occidentaux, vulnérables, comme ce fut le cas en France ou dans d'autres pays du nord de l'Europe. La raison, salir les musulmans là où ils se trouvent, salir la religion musulmane, mais aussi embraser le monde arabe, surtout, une région fragile et qui se prête à toutes les expériences. Détruire le monde arabe, laisser Israël en paix, semble être la raison principale de tous ces groupes travaillant sous la bannière de l'islam, mais commandités par des non musulmans, comme des marionnettes auxquelles on fait jouer des rôles différents à chaque sortie de loisirs.

Le monde arabe est devenu un champ d'expériences malheureuses et chaque force veut y mettre les pieds pour jouer les premiers rôles dans tous les domaines, du politique, à l'économique, au culturel et j'en passe. Les pays arabes disposent de richesses, disposent d'argent, d'or et autres, et ne savent pas s'en servir, sauf pour s'autodétruire.

Toutes les régions du monde semblent calmes, sauf le monde arabe, où une guerre qui profite à Israël en premier, à la Turquie, au monde occidental, États-Unis en tête, s'installe convenablement avec de petites luttes qui deviennent grandes, parfois nées de conflits confessionnels, sunnites contre chiites, Kurdes contre Arabes, et j'en passe. Du Yémen à la Libye, les choses vont mal, et Daesh s'installe et avance, au moment où les Occidentaux réfléchissent à des solutions, opérer des frappes qui ne riment à rien, mais qui détruisent toutes les infrastructures de base pour que demain ce même Occident vienne pour construire et disposer d'un plan de paix et de plan de charge pour ses sociétés, ruinées chez elles. Là, tout le monde sait ce qu'a fait Sarkozy et son ami Berlusconi au lendemain de l'assassinat d'El-Gueddafi, se partager un gâteau en prenant chacun position dans son domaine de prédilection. Ceci a échoué parce que les Américains n'ont pas eu ce qu'ils voulaient, eux qui ont sacrifié un ambassadeur et qui voudraient plus et gérer tout. La Libye s'est embrasée et on a ramené Daesh pour faire peur à tous ceux qui penseraient s'accaparer des richesses de ce pays, comme ce fut le cas en Irak, où seuls les Américains se sont sucrés directement et indirectement, avant de réfléchir à détruire la Syrie, faire partir ceux qui les gênent, Al-Assad comme hier Saddam, et offrir une belle paix à Israël. La finalité est là, mais pour l'atteindre il faut marcher sur des cadavres et les victimes en sont nombreuses et prêtes à être assassinées.