Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

24 agriculteurs arrêtés, à l'Ouest, pour irrigation avec des eaux usées

par K. Assia

C'est un véritable scandale que viennent de dévoiler les services de la cellule de Protection de l'Environnement relevant du 2ème Commandement régional de la Gendarmerie nationale d'Oran, après l'arrestation de 24 agriculteurs, pour irrigation de leurs cultures avec des eaux usées. Ceci s'est passé dans les 12 wilayas de l'Ouest que coiffe ce commandement.

Les recherches, diligentées dans le cadre de cette affaire, ont révélé que l'eau utilisée dans la culture de certains produits agricoles, était impropre et, par conséquent, représentait un danger pour la santé du consommateur. Après des prélèvements d'échantillons en vue d'analyses, les soupçons des gendarmes se sont confirmés et les agriculteurs ont été présentés au tribunal. Ces services ont eu à traiter, durant l‘année 2013, 24 affaires du genre. En effet, plusieurs cas d'intoxication ont été signalés, il y a quelques années, dans certaines régions du pays et ce, après que des citoyens aient consommé des pastèques irriguées aux eaux usées.

D'autres produits, à l'exemple des melons ont engendré des troubles similaires. Malgré les campagnes de sensibilisation, certains agriculteurs, ne se souciant, nullement, des répercussions que peuvent causer de tels actes, s'adonnent à ces procédés, au détriment de la Santé publique. C'est dans ce registre que des cellules chargées de lutter contre ces pratiques frauduleuses ont été créées pour contrôler la qualité des produits.

Rappelons, par ailleurs, que les autorités locales prévoient l'irrigation de quelque 600 ha de cultures maraîchères et d'arbres fruitiers, avec des eaux traitées.