Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Dernière session de l'actuelle APW : Un «MAO bis», un parking de 10.000 voitures et des gares routières

par Sofiane M.

La dernière session de l'actuelle Assemblée populaire de wilaya (APW), qui s'est tenue hier à l'hémicycle de la wilaya, a été consacrée, entre autres, à la présentation du budget préliminaire 2013, à l'exposition du futur plan de transport et à la situation des ressources en eau. Le chef de l'exécutif s'est longuement attardé, dans son allocution d'ouverture, sur les futurs projets inscrits par la wilaya pour métamorphoser Oran en «un pôle méditerranéen à rayonnement international». Le wali a saisi l'occasion pour affirmer que l'opération d'assainissement du tissu urbain du commerce informel et autres phénomènes, tel le squat de l'espace public, se poursuivra jusqu'au bout. «Celui qui veut vivre à Oran a un prix à payer. Je ne tolérerai plus la clochardisation de la ville (…). J'ai le soutien du gouvernement et j'ai de l'argent. Je poursuivrai cette opération pour aérer la ville. Et elle va réussir», a lancé, avec un air de défi, le chef de l'exécutif. Sur sa lancée, il a annoncé que cette opération va désormais passer à la deuxième phase. Des instructions ont été données aux services de sécurité pour lutter contre le dépôt sauvage des matériaux de construction destinés aux chantiers BTP et d'auto-construction. Les contrevenants auront un ultimatum de 24 heures pour dégager la voie publique. Autre annonce faite par le wali est que les 30.000 logements, qui seront réceptionnés d'ici la fin de l'année, seront dotés de toutes les infrastructures de base notamment les établissements scolaires. Les entreprises étrangères sont désormais chargées de la réalisation des écoles dans les nouvelles cités. «Les terrains ont été choisis pour la construction des établissements scolaires. Les futures écoles seront réceptionnées d'ici juin 2013», a précisé le même responsable. Il a aussi ajouté que des directives ont été données aux sociétés de prestation de services (SEOR, Sonelgaz, Algérie Poste…) pour ouvrir des agences de proximité dans les nouvelles cités. Revenant sur les commérages, qui ont suivi la décision de report du relogement des habitants de la cité «batimates taliane», notamment en ce qui concerne la valeur foncière du terrain, le wali a déclaré qu'un parking à étages avec une capacité de 10.000 voitures sera réalisé sur l'assiette récupérée. Un bureau d'études étranger a déjà finalisé une étude détaillée de ce projet. «J'ai deux maquettes sur mon bureau et une troisième sera proposée prochainement», a-t-il confié. Autre mégaprojet envisagé par le wali est une «conduite de rechange» pour alimenter la wilaya en eau. Il s'agit d'un «MAO bis» pour sécuriser la ville en matière d'AEP. Il a également annoncé le lancement d'une vaste opération pour raccorder 10.800 logements au réseau du gaz de ville. Les fiches techniques ont été réalisées et une enveloppe budgétaire a été déjà consacrée pour les travaux de raccordement. Concernant le tramway d'Oran, les aménagements seront achevés en décembre 2012. Le directeur des Transports de la wilaya d'Oran a révélé, de son côté, que le tramway d'Oran sera fonctionnel durant le premier trimestre 2013. La même source a dévoilé, par ailleurs, que quatre (4) nouvelles gares routières seront réalisées à travers le territoire de la wilaya, à Haï Benarba (Rocher), pôle universitaire de Belgaïd, Sidi Maârouf et Daya Morsli.