Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Kouchet El-Djir : Neuf constructions illicites démolies

par Salah C.

Neuf constructions illicites situées à Kouchet El-Djir et jouxtant la pénétrante de Ras El-Aïn ont été rasées hier par les services concernés de la commune d'Oran, qui a dépêché d'importants moyens matériels. L'opération, débutée tôt le matin, a été entachée de mouvements de résistance des occupants ainsi que d'autres personnes qui se sont solidarisées avec les protestataires en provenance d'autres sites, pourtant non concernés par l'éradication.

Un important dispositif sécuritaire a été mis en place et, selon des témoins, il a fallu recourir à l‘usage de grenades lacrymogènes pour dissuader les protestataires qui voulaient à tout prix empêcher les engins de procéder à la démolition des bâtisses ciblées. Toutefois, une source policière nous apprend que les protestataires se sont dispersés dans le calme. Mais les forces de sécurité sont restées sur le site, tout en bouclant le périmètre à plusieurs centaines de mètres à la ronde.

On apprend auprès des riverains que la plus vieille bâtisse a été réalisée il y a 4 ans, alors que la plus récente date d'une semaine. Ces taudis sont situés sur une zone très accidentée avec une pente relativement aiguë. Une femme concernée nous apprend qu'elle a recouru à cette occupation illégale après s'être enregistrée au cours d'un recensement effectué il y a 4 ans. Mais le « récépissé » en sa possession, présenté comme étant des services de la wilaya, ne comporte aucun cachet de service. Approché sur ce cas précis, le maire d'Oran, qui supervisait l'opération, était étonné de la source même de ce document, en précisant qu'en 2008, aucun recensement n'a été effectué. Les occupants de ces masures ont été mises en demeure plusieurs fois, mais ils n'ont jamais accepté d'évacuer les lieux, nous apprend une source communale.

Sur place, des camions de l'APC d'Oran ont été mobilisés afin d'effectuer le transfert des biens des occupants sur la fourrière communale et aucune précision n'a été donnée quant au devenir de ces neuf familles. Dans quelques jours, une opération similaire sera menée au niveau du domaine Khemisti, alors qu'en juillet, des sites des Planteurs seront également concernés. Pour rappel, le wali d'Oran avait annoncé quelques jours après sa prise de fonction que l'éradication des bidonvilles de la wilaya d'Oran constituait l'une de ses priorités et qu'il compte achever l'opération en 2012.