Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Ahd 54 : «Les résultats du vote sont ridicules»

par Z. M.

Le désenchantement continue au sein des états-majors des partis politiques, suite à la proclamation des résultats officiels des élections législatives du 10 mai.

Après les réactions de l'Alliance de l'Algérie verte, le Parti des travailleurs, le FJD de Abdallah Djaballah, le FC de Menasra ainsi que d'autres partis politiques, c'était au tour, hier, de ‘Ahd 54' de réagir aux résultats du scrutin.

Dans une conférence de presse organisée au siège de son parti à Alger, le président de «Ahd 54», Fawzi Rebaine a affirmé que les résultats du vote de jeudi dernier sont tout simplement «ridicules».

«Le changement annoncé n'a pas eu lieu», s'est désolé le conférencier qui affirme clairement qu'il y a eu fraude. «L'annonce des résultats officiels par le ministre de l'Intérieur, alors que le dépouillement n'était pas encore fini, est une preuve qu'il y a eu manipulation des voix des citoyens », dira Rebaine. Ce dernier affirme également que certains militaires (appelés) ont voté dans les casernes alors qu'ils ont quitté leur service depuis trois années.

Les observateurs de la Ligue arabe et ceux dépêchés par l'Union africaine n'étaient là que pour faire du tourisme, dira encore le responsable de Ahd 54.

Pour ce qui est des superviseurs de l'Union européenne, Rebaine était plus modéré à leur égard, soulignant qu'il avait demandé leur présence sur le terrain six mois avant les élections.

Rebaine qui promet, par ailleurs, de «dévoiler» des vérités soutient que toutes les voix récoltées par le FLN étaient destinées au chef de l'Etat Abdelaziz Bouteflika. «Ce n'est pas un vote refuge comme l'affirme le ministre de l'Intérieur car il n'y a pas d'OTAN chez nous», analyse encore le président de ‘Ahd 54' qui avait récolté 0,93% des voix, lors des dernières élections présidentielles de 2009.

La prochaine assemblée porte sur ses épaules une lourde responsabilité, pense savoir le conférencier pour qui désormais la confiance des citoyens a fondu comme neige au soleil après la proclamation des résultats. Pour Fawzi Rebaine, la presse est autant responsable que les partis politiques dans cette «débâcle électorale».

Seulement 3 sièges récoltés, le président de ‘Ahd 54' soutient néanmoins qu'il n'est pas en colère. Il affirme même qu'il n'est pas contre l'idée de faire partie d'une alliance avec d'autres partis au sein de la nouvelle assemblée, à condition, dit-il, que l'opposition dans l'hémicycle soit garantie.