Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

EL-BAYADH : DES TERRES AGRICOLES CHERCHENT PROMOTEURS

par Hadj Mostefaoui

En raison de l'aridité de ses sols et des rigueurs climatiques, la wilaya d'El-Bayadh s'entête en s'orientant, en sus de la production ovine, vers l'agriculture et l'arboriculture en milieu steppique mais à quel prix puisque ces deux activités n'ont été introduites que récemment dans la région même si autrefois le maraîchage prédominait dans les ksours ou à la périphérie immédiate des sources et points d'eau. Depuis le début de l'année 2011, la wilaya a pu bénéficier de périmètres agricoles totalisant 177.410 hectares de terres, de 13 autres en irrigué sur 6310 hectares et enfin 27 en milieu steppique sur 1730700 hectares. Des terres agricoles, qui étaient autrefois très convoitées par les petits fellahs, sont actuellement laissées en jachère par ceux là mêmes qui ne demandaient qu'à se les approprier.

LES MENTALITES SONT HELAS PLUS DURES A S'ADAPTER A LA REALITE BIEN QUE DU COTE DE LA DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES DE LA WILAYA L'ON PEINE A REDYNAMISER UN SECTEUR QUALIFIE DE GRABATAIRE TRAINANT TEL UN BOULET A SES PIEDS LE SEMPITERNEL PROBLEME DES RIVALITES TRIBALES, QUI HANDICAPE TOUTE INITIATIVE DE RELANCE OU DE DEVELOPPEMENT DES ACTIVITES AGRICOLES. LES 900 HECTARES DE TERRES FERTILES DE LA REGION DE DHAYET EL BAGRA ONT ETE SAUVEES ET RECUPEREES IN-EXTREMIS DE LA DESERTIFICATION PAR UNE ENTREPRISE PUBLIQUE QUI S'EST LANCEE DANS LA CEREALICULTURE SUR 80 HECTARES DONT LE RENDEMENT A L'HECTARE (60 QUINTAUX) BAT TOUS LES RECORDS DANS CETTE REGION OU LES ELEVEURS DOIVENT ASSURER L'APPROVISIONNEMENT EN ALIMENT DU BETAIL DE LEUR CHEPTEL AUPRES DES ORGANISMES DU NORD DU PAYS. IL FAUT RAPPELER QUE LA WILAYA NE CESSE DE LANCER DES APPELS AUX POTENTIELS INVESTISSEURS, SERIEUX ET DETERMINES A FAIRE FRUCTIFIER CES CENTAINES D‘HECTARES DE TERRE ET PRENDRE REELLEMENT A BRAS LE CORPS LE DESTIN DE SA PRODUCTION CEREALIERE. LE RESEAU D'IRRIGATION DE CELLES-CI EST ASSURE A PARTIR DU BARRAGE DE LAROUYA QUI CUMULE ACTUELLEMENT PLUS DE 110 MILLIONS DE METRES CUBES D'EAU.