Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Khallouni

par El-Guellil

Le commerçant abandonne sa boutique pour étaler ses marchandises sur le trottoir. Pourquoi pas ? La nature ayant horreur du vide, si ce n'est pas lui qui le fait, l'espace sera de toute façon occupé par un marchand ambulant. Démocratie. Le piéton, de guerre lasse, se retrouve sur la chaussée. Les passages cloutés ne servent plus à rien. Les automobilistes n'arrivent plus à circuler normalement. Démocratie.

On maltraite même les enfants qui se refusent à traverser la rue, s'ils ne sont pas autorisés par les feux vert et rouge. C'est pourtant bien ainsi qu'à l'école leurs éducateurs s'échinent à leur inculquer «qaouâid el-mourour» durant la quinzaine de sensibilisation au code de la route, quand il y en a. On dirait pourtant que leurs parents les ont faits parce qu'ils ne pouvaient pas s'offrir... un chien. Démocratie.

Le code de la route, c'est de la vieille histoire ! Bientôt, on pourra conduire un véhicule avec un permis de construire et construire avec un permis de conduire. Démocratie.

Les appartements du rez-de-chaussée sont transformés en magasins. On trouve des épiceries même dans les étages d'immeubles. Démocratie.

On vote juste pour avoir cette fameuse carte d'électeur, laquelle remplace la carte de résidence. La Very Important Personality (VIP) n'est plus celle qui a fait de grandes études, ni celle diplômée ès lettres ou ès sciences ; ce sont plutôt les «es-crocs» qui planent au sommet de la société. Le chien du chef est devenu le chef des chiens. Démocratie.

Les gestionnaires font dans le dessous de table, au point où ils ne savent plus où mettre les pieds. Et la connerie devient même une forme d'intelligence. Il suffit de faire trois ans de droit et tout le reste de travers pour devenir candidat à la démocratie.

La baisse du prix du pétrole inquiète, sa hausse crée des troubles. Démocratie. Les femmes veulent devenir les égales de l'homme, mais elles refusent d'être chauves et de trouver ça distingué. Chérie, c'est de la démocrachie. Enfin, il fait très très chaud dans les milieux populaires, pour qui le plus dur c'est la fin du mois, surtout les trente derniers jours… Il fait même dangereusement chaud. Et dire qu'ils veulent nous faire croire qu'il ne fait que vingt degrés... ou de force. Démocrassie.